Suite à la victoire de Virginie, nous devions nous revoir la semaine suivante pour qu'elle puisse profiter de son prix.

Malheureusement, les occupations des uns et des autres ont fait que nous n'avons pu nous voir comme prévu. Finalement, elle profita de son prix qu'en février dernier.
Ce fut réellement tout un après-midi. J'ai déposé ma femme chez Virginie à 14h, et Virginie m'envoya un message vers 17h30 pour me dire qu'elles avaient fini. Même moi, je n'ai jamais réussi à faire aussi long.
Le temps de faire le trajet de chez nous à chez Virginie, je suis arrivé vers 18h15. Durant tout le trajet, j'ai pensé à deux choses. Quelles types de chatouilles ma femme avait-elle subie et que ferai-je pour mon "lot de consolation" ?
En arrivant, les deux miss étaient dans le salon devant la télé
Ma première question a été, " alors, c'était bien ? ".
Et la réponse de ma femme a été, " géniale ! Tu verrais le matériel qu'elle a, il y certains accessoires que l'on devrait acheter ".
Virginie m'a accompagné dans le grenier de sa maison. Il est en 2 parties. L'escalier donne dans la première partie, où il y a des cartons et des outils. Et il y a une porte qui donne sur la deuxième partie. Et dans cette partie, il y a sa salle de jeux. Elle a réussi à trouver un siège avec des stocks ( un peu comme celui de Tickle Abuse, mais entièrement en bois ) et une commode à tiroirs où sont rangés ses accessoires. Elle m'a expliquée que le siège reste là et qu'elle monte au grenier avec ses partenaires, ou alors qu'elle vient seulement y chercher des accessoires et que les jeux se déroulent dans le salon ou sa chambre.
Pour ma femme, cela été la chambre et le grenier ensuite.
Elle a attachée ma femme en hogtied et lui à chatouiller les pieds et les côtes durant de longues minutes, sur son lit. Avec différents accessoires.
Au grenier, elle lui a passé les chevilles dans les stocks et attaché chacun des orteils aux crochets plantés dans ce carcan. les poignets attachés au-dessus de sa tête. Elle lui a chatouillé les pieds avec différents accessoires, ainsi que les côtes, le ventre et les tétons. Elle m'a avouer avoir pris un grand plaisir à promener sa langue sur les plantes de pieds de ma femme, entre ses orteils et à lui avoir sucer les orteils.
Je ne vous dis pas mon état…
Je lui ai rappelé que j'avais droit à un lot de consolation. Elle a rigoler en me disant qu'elle s'en souvenait , mais espérait que je l'avais oublié.
Elle m'a dit que j'avais droit à 20 min pour lui faire endurer des chatouilles. Avec les accessoires que je voulais.
Nous sommes redescendus prévenir à ma femme, qui nous a dit qu'elle ne bougeait pas de devant la télé.

Nous sommes remonter au grenier choisir les accessoires. J'ai opté pour différentes plume, une brosse, une roulette avec des pointes et une baguette électrique qui émet de faibles rayons électriques ( sur son conseil ). Mais, surtout, pour le siège…

Une fois ces chevilles passées et bloquées dans le carcan, les poignets attachés au dessus de sa tête, je lui ai retirer ses chaussures ( pointure 37 ) et ensuite retirer doucement ses chaussettes. Ses pieds étaient très fins et ses orteils assez long et fins. Un régal pour les yeux. Je lui ai attaché les deux gros orteils au carcan et ai commencé à lui passer une plume le long de ses plantes délicates. Dès le premier effleurement, ce fut des rires et des supplications. Ils ne cessèrent d'augmenter avec les autres accessoires et surtout lorsque je lui ai lécher ses délicates plantes et sucer ses orteils.

Ma femme est montée nous rejoindre, car elle entendait les rires depuis le salon. Ni une ni deux, elle a décidé de prendre sa revanche et s'est mise à chatouiller Virginie avec moi. Finalement, elle a été chatouiller pendant un peu plus de 30 min.
30 super minutes pour moi.
A la fin, j'ai relancé un autre concours. Je vous le raconterai plus tard, nous l'avons fait le jour-même.